07 juillet 2011

Lancement du projet WA ECOWAS II

Vers le retrait des enfants travailleurs des mines et carriers du Bénin

La lute contre les pire formes du travail des enfants au Bénin vient d’être renforcé. Hier jeudi a été lancé au Palais des Congrès de Cotonou le projet WA ECOWAS II. C’est le ministre en charge du travail au Bénin, Mme Mémouna Kora Zaki Leadi qui assuré le lancement.

Le travail des enfants est une réalité contre laquelle de multiples actions sont déployées depuis près de deux décennies aussi bien au Bénin que dans plusieurs pays de la sous région. Spécifiquement au Bénin, malgré les stratégies et dispositions légales mises en œuvre, les enquêtes réalisées en 2009 par l’Insae démontre qu’ils sont 664.537 enfants à être enrôlés dans le travail et 460.297 dans des travaux dangereux. Ces chiffres viennent confirmer la réalité de la situation des enfants dans le monde.
C’est pour éviter l’enlisement de la situation qu’un nouveau projet de la Cedeao financé par les Etats-Unis d’Amériques a été mis en place. Sont concernés par ce projet dénommé WA ECOWAS II, le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Bénin. Il vise contribuer à l’élimination des pires formes de travail chez les enfants et soutenir les efforts déjà déployés pour améliorer la situation des enfants enrôlés dan le travail et de leurs parents. Sont plus concernés les enfants exploités dans le secteur minier et plus précisément les carrières et les mines.
En effet, le Bénin dispose aussi bien au Nord, au Sud qu’au centre du pays, de nombreuses carrières de production de sable, de graviers, des sites d’exploitation de l’argile, de concassage de granite et d’extraction de l’or où des enfants sont abusivement et dangereusement exploités. Durant les trois ans qu’il durera, le projet WA ECOWAS II s’impliquera dans la lutte contre ces pires formes de travail des enfants sur tous les sites existant au Bénin et dans les trois autres pays concernés. Aussi, le projet servira-t-il d’appui aux parents des enfants concernés afin de les aider à trouver une situation idoine au retrait définitif des enfants de ces sites et carrières.
Le ministre du travail, Mme Mémouna Kora Zaki Leadi, de même que les représentants des travailleurs et des employeurs, présent au lancement de ce projet, ont tous salué le démarrage de ce nouveau projet qui vient renforcer les actions de retrait et de réinsertion des enfants admis précocement dans ces dangereux travaux et de ratification de plusieurs conventions au Bénin. « Il ne suffit pas simplement d’empêcher que les enfants soient astreints au travail, mais de favoriser le développement en proposant des solutions tes que la scolarisation des enfants, aussi bien pour les filles pour les garçons ; l’accès à un revenu et à la sécurité pour les parents et le renforcement des lois et des mécanismes d’application. C’est pourquoi le gouvernement du Bénin salue cette intention de l’Oit à travers le projet Ipec WA ECOWAS II», a-t-elle fait savoir.
La réussite de ce projet, selon le représentant du Bit, M. Simon Steyne, repose sur la véritable implication et la contribution des communautés locales de même que l’engagement et la collaboration des partenaires sociaux et l’ensemble des acteurs à tous les niveaux. Pour lui, le secteur des mines et carrières est l’un des plus dangereux en matière d’occupation des enfants, c’est pour ce faire qu’il urge d’agir au plus pressé contre le travail dangereux des enfants.
Il a félicité le Bénin pour les multiples actions et dispositifs légaux mis en place pour lutter contre le phénomène s’est
L’atelier de lancement d’hier jeudi est le prolongement de celui tenu en 2010 et qui a contribué à la validation dudit projet au niveau sous-régional. D’après l’exposé des objectifs et stratégies du projet présenté par Mme Laurette Tovalou Ekon, le projet WA ECOWAS II offre à tous les acteurs qui y sont impliqués, l’opportunité d’identifier les actions à mener et les zones d’intervention ; d’identifier les acteurs potentiels et leurs responsabilités dans la mise en œuvre du projet ; de proposer un chronogramme de mise en œuvre des interventions ; de renforcer la visibilité au niveau national du projet en tant qu’outil nouveau d’appui aux efforts du Bénin dans la lutte contre les pires formes de travail des enfants et dans les mines et carrières en particulier. L’atelier démarré hier et qui mobilise de nombreux acteurs de la lutte, prend fin ce jour au Palais des Congrès.

Norbert HOUESSOU

Posté par Jaya Infos Benin à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Lancement du projet WA ECOWAS II

Nouveau commentaire